Catégories
mezouza

Mezouza Séfarade, ahskénaze, Chabad, je ne sais pas laquelle choisir?

Mazal tov ! Le fait de fixer des  Mézouzot sur vos portes est une étape importante dans  votre voyage vers les mitzvot!

Quelles différences entre les mezouzah séfarades et ashkénazes?

La seule différence entre les mézouzot ashkénazes, sépharades ou Chabad réside dans  le style d’écriture. Le contenu de toutes les mézouzot reste immuable. On retrouve ce même principe dans les Téfilines que les hommes doivent porter à partir de la bar mitzva.

  • Les ashkénazes (Juifs originaires d’Europe) écrivent généralement dans le style décrit par le rabbin Yosef Karo (16e siècle) dans son livre « Bet Yosef ».
  • Les communautés hassidiques d’origine ashkénaze suivent généralement la tradition du grand kabbaliste Rabbi Yitzchak Luria, connu sous le nom de « Ari » (16ème siècle). Ce style est une variation de l’écriture Bet Yosef, avec de légères différences selon les lettres.
  • Les Chabad ont élaboré leur propre style, basé sur les enseignements  du fondateur du mouvement  Chabad, Rabbi Shneur Zalman de Liadi.
  • Les séfarades (Juifs dont les origines se situent en Afrique du Nord et en Asie occidentale) ont leur propre style d’écriture, connu sous le nom de Velish.

Il existe de ce fait  une large gamme de prix pour les parchemins de Mézouzot. Les différences de prix sont basées sur la qualité halakhique et esthétique des rouleaux et sur la réputation du Sofer  Stam(scribe).

Catégories
mezouza

Où est-il écrit dans la Torah que l’on doit fixer des mezouzot aux portes?

Les origines de cette mitzva du peuple juif

La Mézouza symbolise le caractère sacré et la bénédiction présente dans chaque foyer juif. Cela représente  une partie de la Sainte Torah, écrite à la main sur un parchemin, de la même manière et avec la même écriture que pour un véritable Sefer Torah. Il existe de nombreuses lois et traditions qui régissent qui peut écrire ce parchemin et comment il doit être écrit.

Bien plus q’un simple ornement, un commandement

La Mézouza est généralement  insérée dans « boitier » décoratif qui se décline dans une multitude de styles, de couleurs et matières.
Chacun peut ainsi choisir le style qui lui convient le mieux. Le plus important étant le parchemin. Sur ce rouleau sacré sont inscrits deux passages de la Torah, « Shema Israel » et « Vehaya » (Deutéronome 6:4-9 et 11:13-21).

« Écoute, ô Israël : Le Seigneur notre Dieu, le Seigneur est unique. Aime le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta force. Ces commandements que je vous donne aujourd’hui doivent être sur vos cœurs. Imposez-les à vos enfants. Parlez-en quand vous êtes assis à la maison et quand vous marchez sur la route, quand vous vous couchez et quand vous vous levez. Attachez-les comme des symboles à vos mains et liez-les à vos fronts. Écrivez-les sur les cadres de vos maisons et sur vos portes. »

« Si tu obéis fidèlement aux commandements que je te donne aujourd’hui – aimer le Seigneur ton Dieu et le servir de tout ton cœur et de toute ton âme -, je ferai tomber sur ton pays la pluie en sa saison, celle d’automne et celle de printemps, afin que tu puisses récolter ton blé, ton vin nouveau et ton huile. Je fournirai de l’herbe dans tes champs pour ton bétail, et tu mangeras et seras rassasié. Mais prenez garde que vous ne vous détourniez de votre route pour vous prosterner devant d’autres dieux et vous prosterner devant eux. Alors la colère de l’Éternel s’enflammera contre vous, il fermera les cieux, il ne pleuvra pas, le sol ne produira rien, et vous périrez bientôt dans le bon pays que l’Éternel vous donne. Fixez ces paroles qui sont les miennes dans vos cœurs et dans vos esprits ; attachez-les comme des symboles sur vos mains et liez-les sur vos fronts. Enseignez-les à vos enfants, en leur parlant quand vous êtes assis à la maison et quand vous marchez sur la route, quand vous vous couchez et quand vous vous levez. Écrivez-les sur les montants de vos maisons et sur vos portes, afin que vos jours et les jours de vos enfants soient nombreux dans le pays que l’Éternel a juré de donner à vos ancêtres, autant de jours que les cieux sont au-dessus de la terre.« 

Lois et coutumes autour de la mezouza

  • Il est d’usage, en entrant ou en sortant d’une pièce, de toucher la Mézouza avec l’index et le majeur de la main droite. Cette révérence reconnaît notre croyance en « Shema Israel », la déclaration de foi juive, qui exprime l’unité de D-ieu, le devoir de l’aimer et de le servir de tout notre être. Nous avons l’obligation d’observer cette mitzvah à l’intérieur et à l’extérieur de la maison.
  • La présence de la Mézouza sur le côté droit du montant de notre porte représente les principes fondamentaux de notre foi. C’est notre responsabilité envers les visiteurs ainsi qu’envers nous-mêmes !
  • Lorsqu’une Mézouza n’est pas cachère, ses bénédictions sont annulées. Même si une lettre ou une partie d’une lettre est manquante ou imparfaite, la Mézouza ne peut être utilisée. Seule une Mézouza « cachère » sanctifie et protège la maison, tout en respectant la parole du psalmiste : « D-ieu gardera tes allées et venues dès maintenant et pour toujours ».

C’est pourquoi, lorsque vous achetez une Mézouza pour vous-même ou que vous en faites cadeau à un parent ou à un ami, vous êtes tenu de vous assurer de sa validité. Assurez-vous qu’elle est écrite à la main et que vous l’obtenez d’une source fiable.

Catégories
mezouza

Faut-il fixer une mezouza dans un dortoir?

Que dit la halakha à propos des mezouzot dans les cités universitaires

Question d’un étudiant juif :

Je vis actuellement dans une résidence universitaire. Dois-je fixer une Mézouza sur la porte de ma chambre ? J’ai peur qu’on me reproche de détériorer la porte en laissant des marques.

Réponse du Rav :

  • Selon la halakha, un étudiant qui vit dans une résidence universitaire n’est pas contraint de placer une mezouza sur la porte de sa chambre car il ne s’agit pas de son lieu de résidence permanent.
  • On considère que ce statut n’est pas celui d’un locataire qui vit dans son appartement comme le ferait un propriétaire. Les étudiants utilisent leur chambre comme ils le font avec une salle de classe de l’université ou la bibliothèque. Ils ne sont donc pas obligés de fixer une mezouza

Toutefois, les Mézouzahs apportent bénédiction et protection. Elles montrent également que vous êtes fiers de votre identité juive. Cela peut donc être une bonne chose d’en placer une à l’entrée de votre chambre ! Si l’administration ne vous permet pas de faire des trous dans le cadre de la porte, demandez si vous pouvez utiliser du ruban adhésif double face.

Catégories
mezouza

Quelle est la bénédiction à réciter lorsque l’on fixe une mezouza?

Les étapes à suivre pour placer une mezouza conformément à la halakha

Juste avant de fixer une Mézouza, il faut prononcer  la bénédiction appropriée. Le mieux est de la dire en hébreu mais il est également permis  de la traduire dans toute langue que vous comprenez.

  • Commencez par mettre la Mézouza en place en préparant vos clous ou en décollant le ruban adhésif double face.
  • Assurez-vous de savoir à quelle hauteur et de quel côté de la porte vous souhaitez  fixer la Mézouza.
  • Lorsque vous êtes prêt, dites la bénédiction de la Mézouza, puis placer immédiatement la Mézouza, sans parler.

La bénédiction de la Mézouza

Voici la bénédiction de la Mézouza en hébreu, phonétique et français :

En hébreu:

ברוך אתה ה’ אלוהינו מלך העולם אשר קדשנו במצוותיו וציוונו לקבוע מזוזה 

En phonétique

Baruch Ata Adonai Eloheinu Melech Ha’Olam Asher Kidishanu B’Mitzvotav V’Tzivanu Likbo’a Mezuzah.

En français

Béni sois-tu, Seigneur notre Dieu, Roi de l’Univers, qui nous a sanctifiés par Ses commandements et nous a ordonné d’apposer une Mézouza.

Si vous fixez  plusieurs Mézouza l’une après l’autre, une seule bénédiction suffit pour vous acquitter de la mitzva.